Lumière chez Philomène

C’est une lumière qui vole à la rencontre de l’oiseau
 L’oiseau immobile dans le ciel
 Ailes grandes ouvertes
 « Viens, lumière, viens »

La lumière
 Transparente
 Invisible
 Transperce l’oiseau
 Le traverse

L’oiseau irradié
 Suspendu dans le ciel
 Chute, immobile

C’est une lumière qui vole dans le ciel
 À la recherche d’un corps à traverser

©Catherine Pierloz2013

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *