Le Charmeur de rats – Marina Tsvetaeva

La musique ? C’est la peste !
La musique ! La tempête !
C’est un Scythe dans la steppe !
C’est la rupture des nerfs !

Du charbon ardent saisi
À mains nues ! Fléau, pire – plaie !

Plus terrible que des bruits dans l’oreille,
Que des rêves, yeux fermés.
La musique – c’est des banques la faillite,
Les furies en liberté.

C’est inviter Pie le pape
Pour un Noël des faubourgs.
Un Quatuor d’éléments,
Les forbans en liberté.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.