Cassandre

Photo : ©Claire Landais

Qui se souvient de Cassandre ? La prophétesse. La maudite. Celle qui entendait avant les autres les cris de la guerre. A l’heure où ne soufflait sur la plaine qu’un vent épais et silencieux. A l’heure où les villes n’existaient pas. A l’heure où il n’y avait que du sable. De la pierre. Et des Dieux.

Raconter Cassandre aujourd’hui ? Parce qu’elle va où se niche la peur. Parce qu’elle rappelle la part évacuée. Parce qu’elle sait la destruction à venir. Parce qu’elle reste inécoutée.



Textes dans le sillage de Cassandre